YACHAY | La ville résiliente sera celle de la connaissance

REPORTAGE | Et si l’on ouvrait les chakras ? Pour cette étape un peu particulière, direction Yachay, première Ville de la Connaissance d’Équateur, et son université Yachay Tech, où l’agriculture urbaine devient vecteur d’innovation communautaire et de lien intergénérationnel et interdisciplinaire.

 

25 septembre 2017 | Ciudad Yachay, Ville de la Connaissance

Une ville planifiée, connaissez-vous ? On vous explique. À trois heures au nord de Quito, près du village d’Urcuqui en Équateur, se trouve Yachay, première Ville de la Connaissance planifiée d’Amérique Latine. Initiée par le gouvernement du président Rafael Correa, Yachay est en constante construction depuis 2012 sous la directive de l’entreprise publique Yachay EP. Sa raison d’être ? Devenir le premier centre de recherche et d’innovation d’Équateur, renforçant l’économie sociale du savoir et encourageant le développement de la science. Yachay propose un nouveau modèle de conception et de planification territoriales destiné à surmonter les problèmes des villes traditionnelles, conçu et basé sur une croissance intelligente : des espaces publics accessibles et inclusifs, un système de mobilité priorisant le piéton, une technologie de pointe appliquée aux services de base (eau potable, électricité, sécurité, connectivité, etc.), ou encore des espaces publics, sportifs, culturels et des espaces verts interconnectés encourageant l’échange entre citoyens. Et au delà des infrastructures, c’est également un nouveau modèle de vivre ensemble qui est proposé : surmonter les barrières ethniques, culturelles et économiques par la coexistence de la solidarité et de l’égalité des chances, mais aussi favoriser le respect et l’harmonie entre la nature et l’être humain avec des pratiques respectueuses de l’environnement. L’ambition de Yachay ? Faire figure de ville du futur : une ville innovante, inclusive et verte. Une ville résiliente.

Et que serait la Ville de la Connaissance sans son université ? Nous intégrons pour trois semaines Yachay Tech, première université de recherche intensive d’Équateur. Pétrochimie, nanotechnologies, sciences de la vie, énergies renouvelables ou encore technologies de l’information, Yachay est conçue comme une institution interdisciplinaire et internationale pour l’innovation et l’éducation. Avec une connaissance encore inexplorée de l’un des pays les plus riches en biodiversité au monde, couplée à une forte volonté de collaboration interdisciplinaire, Yachay Tech veut éduquer une génération de scientifiques et d’ingénieurs capables de résoudre de manière créative les défis de nos sociétés.

Le premier ? Peut-être celui au fondement de nos villes : l’agriculture. Le moment alors de rentrer dans le vif du sujet…

 

3 octobre 2017 | Projet pilote d’agriculture urbaine

C’est avec près d’une soixantaine d’étudiants de 5ème semestre, toutes disciplines confondues, que nous entamons le lancement d’un projet pilote articulé autour de l’agriculture urbaine et des pratiques agroécologiques. Et pour se joindre à nous, Fabiola, professeur et docteur en sciences politiques, ainsi qu’Alexander, Pablo et David, tous trois membres de la direction des espaces verts de la ville de Yachay.

On démarre par un petit cours théorique. Une ville résiliente, c’est quoi ? Adaptée, capable d’anticiper et d’absorber les conséquences négatives de crises sociales, économiques ou environnementales affectant un territoire. Et l’agriculture dans tout ça ? Sécurité alimentaire des populations, redéfinition de nos modes de production et de consommation en ville, fonction sociale et environnementale de la terre, réappropriation du territoire urbain, gestion durable des ressources…

Tout ceci étant dit, c’est l’heure de passer à la pratique…

Nos nouveaux apprentis agriculteurs se lancent dans la réalisation de potagers urbains : plantation de laitues, carottes, choux, de plantes aromatiques et médicinales… Ils apprennent également les rudiments de la gestion des sols, de la création de compost et de bio-fertilisants, du soin des plantes.

S’en suit des ateliers de décoration des potagers et d’apprentissage du semis, des projections et des débats…

L’objectif ? Sensibiliser les étudiants à la nécessité urgente de réintroduire une agriculture responsable au sein de nos villes, et surtout, en faire les premiers promoteurs. Et ils l’ont bien compris…

 

Une nouvelle génération qui accueille malgré elle la responsabilité et l’opportunité d’inventer les modèles de société de demain. Une génération qui sera avant tout celle de la connaissance, nécessaire tant à la préservation des cultures traditionnelles paysannes qu’à la genèse de nouvelles pratiques innovantes. Génération et transmission des savoirs, et au delà, leur diffusion au sein de territoires inclusifs et collaboratifs ; voilà bien l’ambition de Yachay…

 

12 octobre 2017 | Communauté ‘Las Mercedes’

Nous partons avec Fabiola et cinq étudiants à la rencontre de la communauté agricole ‘Las Mercedes’, dans le village d’Urcuqui aux abords de Yachay. San Miguel de Urcuquí est l’un des six cantons de la province d’Imbabura et reconnu comme « el granero » (la grange) pour sa production agricole et son élevage.

Yachay souhaite s’intégrer dans une logique de développement territorial inclusif, en transformant la relation entre production primaire et activités agro-industrielles, complétée par la recherche et le transfert des connaissances. Yachay EP travaille ainsi en collaboration avec les entreprises et les associations l’économie sociale et solidaire des communautés environnantes pour développer des projets productifs dans la ville, orientés vers la connaissance et l’innovation.

Soutien à la formation et à la légalisation de ces associations, soutien technique et formation des membres des communautés : innovation agricole, durabilité environnementale, gestion administrative, gestion hôtelière, gastronomie et tourisme… L’ambition ? Créer un nouveau tissu économique et social au sein du territoire d’implantation de Yachay, basé sur l’inclusion et la collaboration de tous ses acteurs.

Et c’est bien l’objectif à plus long-terme de notre projet pilote. Créer du lien, de l’échange entre la ville de Yachay, son université, et les communautés environnantes présentes sur le territoire. Créer des ponts entre une communauté cultivant son savoir agricole et une nouvelle génération sensibilisée aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux de notre siècle et aux capacités d’innovation et de pensée inédites.

Le début d’une collaboration entre générations et disciplines sur laquelle s’achève notre expédition en Équateur. Et pour nous plus aucun doute, la ville de demain sera la ville du savoir.

 

 

 

Sources : 

YACHAY EP – www.yachay.gob.ec

UNIVERSIDAD YACHAY TECH – www.yachaytech.edu.ec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *